Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Résultats’ Category

Félicitations et merci à vous toutes et tous qui vous êtes alignés dans l’une des 37 équipes pour le Championnat de Belgique de relais orientation, organisé le dimanche 28 juin 2015, dans les bois de Felenne (Beauraing).

Si la composition du podium a été rapidement connue, qui grimpera sur les différentes marches fut un enjeu jusqu’à la participation du dernier relayeur! Quel challenge!

Tous les résultats sont disponibles sur le site d’Helga : Championnat + Parcours sur place

Monsieur Bernard Nyssen met à votre disposition toutes les photos prises lors de la compétition.

Publicités

Read Full Post »

Le Challenge Moïse existe depuis presque aussi longtemps que la CO en Belgique ! Les anciens se souviendront des départs à la frontale lors des épreuves organisées par Hermatenae.

Course par équipe de 6 coureurs, elle combine toutes les joyeusetés de notre sport quand ludique et technique s’allient : road book, course miroir, courses techniquement faciles alternant avec des « machins pas possibles à damner l’orienteur le plus expérimenté », le clou de l’épreuve restant la convivialité et la bonne humeur.

Moise 2015 équipe

Pégase s’est éclaté à Bertrix, lors de l’édition 2015 concoctée par Balise 10.Moise 2015 épreuve

 

 

 

Read Full Post »

Compte-rendu de Pierre Gérard

Le championnat du club, c’est un rendez-vous annuel des Pégasiens qui se retrouvent pour une CO un peu particulière qui a pour principal objectif de désigner le champion du club! Le concept de cette CO change d’année en année, mais le principe reste le même : tout est fait pour que tout membre du club, quel que soit son âge, sa vitesse de course ou sa lecture de carte ait ses chances de victoire!

Traditionnellement, cette CO est organisée par le champion en titre! Cette année, c’est donc Patrick, champion du club 2014, qui nous a donné rendez-vous le samedi 28 février dans le bois de Tihange, tout récemment cartographié par ses soins.

Au menu : une course au score.

Première subtilité : 40 balises placées dans les bois, mais aucun fanion et donc uniquement les piquets. Fallait être sûr de son orientation ou avoir l’œil!

Deuxième subtilité : la durée de la course au score varie en fonction du niveau de l’orienteur : les orienteurs les moins rapides partent en premier pour 1h de course, les plus rapides pour 45 minutes et tout le monde doit finir en même temps.

Troisième subtilité : à chaque balise, sont attachés des petits papiers numérotés de 1 à 20, matérialisant les points glanés pour avoir trouvé ce poste. Le premier orienteur arrivant à un poste décroche donc le maximum de points. A l’arrivée, on additionne les points récoltés par chacun, le vainqueur étant évidemment celui qui en a obtenu le plus!

Au final, 17 Pégasiens s’étaient donné rendez-vous sur les pentes du bois de Tihange (les flancs de la Meuse ne pardonnent pas!). De l’avis de tous, un super travail de carto. de la part de Patrick, dans un bois idéal pour la CO (bois courant, densité de chemins assez faible, mixité de végétations). Vivement que Pégase y organise un relais ou une régionale pour faire profiter un maximum d’orienteurs de ce terrain de jeu! Quant à la compétition, tout le monde a noté le départ en trombe de Michel, les problèmes de montre de Freddy, les talents de photographe de Xavier qui semblait préférer son appareil aux balises ou le travail d’équipe de la famille Lauwers!

Suite à cette course du club, nous nous sommes retrouvés dans les bâtiments d’Electrabel, à Tihange pour l’AG annuelle de Pégase, suivi par le souper du club. Merci à tous les organisateurs de cette journée!

Et en 2016, c’est à moi que reviendra la lourde responsabilité d’organiser le championnat du club! Rendez-vous dans un an!

Pierre (Gérard)

Résultats championnat de club Tihange 2015

 

Read Full Post »

CB Nuit mars 2015Freddy était notre seul représentant lors du championnat de Belgique de nuit organisé par KOL, sur la carte de Koersel’t Fonteintje, le 14 mars 2015.

Malgré de nombreux postes où il se positionne en tête, trois postes lui posèrent quelques difficultés. Le podium lui sourit puisqu’il se classe 2e en H65.

Et comme il le dit : « On ne peut pas toujours être vainqueur ! No comment ! »

Les résultats et les time splits sont disponibles sur le site d’Helga.

Read Full Post »

Le Karrim’HOC 2015 : impressions de Marcel Dessambre (sur le parcours C avec Patrick Mossoux)

C’est la plus mythique course d’orientation belge : raid forestier par équipe de deux étalé sur deux jours, samedi et dimanche et sur trois distances allant du parcours C (12 km), B (14 km) et A (16 km) à vol d’oiseau.
Ce raid se veut très exigeant, autant d’un point de vue physique que sur les choix de cheminement qui font sans nul doute la différence. Une lecture fine de la carte et du relief, traversant de nombreuses vallées peu profondes mais abruptes sera également déterminante. Bref, pour briller au Karrim’Hoc, il faut la tête et les jambes. Mais quand la tête refuse de reconnaître ses erreurs, ce sont les jambes qui trinquent.
Entre les deux jours, nous logerons dans un village de vacances français vide en cette saison.

Samedi 7 février 2015
Avec Patrick, nous avons quitté la maison  vers 09.00, étant donné que notre départ était fixé à 11.30. Il gelait et le ciel était dégagé, ce qui n’était pas pour nous déplaire car un sol gelé est propre et assez facile à courir avec des chaussures à pointes. Nous sommes arrivés au centre de course situé au lac de Virelles après 01.30 de trajet. Sur place, petit coucou aux amis, retrait des cartes et fiches de poinçonnage, validation… et nous sommes parés pour le départ.
Bref, après avoir reporté les postes sur la carte, nous partons vers notre aventure forestière.
Dès l’entame, rien ne va ; nous loupons de peu la première balise et nous perdons de précieuses minutes à faire demi-tour.
Par la suite, ça ne s’arrange pas ; nous faisons successivement des erreurs sur les six premières balises dont une erreur d’un kilomètre, à tel point que nos adversaires commencent à nous brocarder du genre « vous êtes allés aux champignons!?!».
Au delà de ces déboires de début de course, la précision revient et nous remontons le peloton au fur et à mesure que nous progressons dans ce magnifique massif forestier des Ardennes françaises, pour finalement et à notre grand étonnement, être la première équipe du parcours C à franchir la ligne à Froidchapelle, avec 4 minutes d’avance sur la deuxième équipe.
Après l’arrivée, nous avons pris le car en direction du village de vacances pour prendre possession de notre logement, non sans oublier de nous sustenter quelque peu à la mousse onctueuse d’une belle brune originaire de Chimay.

Dimanche 8 mai 2015
Lever à 07.00 pour prendre un bon petit-déjeuner après une nuit chahutée par les fêtards du samedi soir.
Départ en chasse à 09.00, sauf que là, nous sommes le gibier puisque nous partons les premiers. Notre stratégie est simple : marquer les trois premiers postes et filer pour ne pas être en point de mire des poursuivants et subir la pression de la course.
Cette stratégie fut payante car nous nous sommes isolés en tête pour ne plus la quitter. Nous étions précis sur les postes, hyper concentrés, avec une relation carte / terrain sans cesse vérifiée pour, après 02.06 de course, nous imposer à Virelles avec 10 minutes d’avance sur  l’équipe suivante.

Quelques photos et les résultats sont disponibles sur le site du Karrim’HOC.

Read Full Post »

Hivernale d’Ohey

OheyNeige1

Résultats

Temps intermédiaires

 

Read Full Post »

D’abord un grand bravo à vous tous pour avoir bravé des conditions météo fidèles aux entraînements Pégase… !!!

Merci à Xavier de nous avoir concocté cette chasse aux postes, dont les résultats sont consultables ici.

Un peu de technique : Qu’est-ce que la course au score et la course aux points ?
Ce format de course exige des coureurs de visiter le plus grand nombre possible de postes de contrôle, dans un laps de temps limité. L’ordre de passage est laissé au choix du concurrent ; le poste vaut 1 point dans la chasse aux postes et un ou plusieurs points dans la course au score, selon l’éloignement ou la difficulté technique d’accès des postes.

Le traçeur dans ce type de course « disperse » les balises, de telle sorte que l’ensemble des coureurs ne pourra rallier l’ensemble des balises, il leur faudra faire des choix.

Le départ a lieu en masse (et non plus, chacun à son tour) et les coureurs disposent, par exemple, d’une heure.  Tout retard génère une pénalité par minute entamée ; en général, le double de la valeur d’un poste pour la chasse aux points et une valeur X supérieure à un pour la course au score. Le vainqueur est celui qui comptabilise le plus grand nombre de points sur l’échelle des valeurs.

Deux règles donc :

– Rentrer dans le timing imparti, sous peine de voir s’effondrer la valeur des postes visités… ce qui laisse la douloureuse impression d’avoir couru « pour du beurre »,

– Développer une stratégie de déplacement la plus économique en temps et la plus rentable en nombre de postes visitables… et prendre le temps d’avoir un peu de jugeote – idéalement avant de démarrer – pour déterminer l’ordre de prise des balises.

La course au score : c’est la tête et les jambes… avec en plus, la gestion mentale des chronos en corrélation avec sa capacité de lecture de carte, sa condition physique et en fonction du type de terrain.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »